Avatar mini Se connecter

Historique des messages de JefGrailet

Pages : 1 2 3

#11 - 25/11/2018 à 14:37  

0 

Salut à toi, visiteur intrépide (ou qui s'est perdu sur Internet ?), et bienvenue sur Project AG !

Dans ce sujet, je vais faire le point sur ce qu'est ce site, ce qu'il propose et ce que prévoit la suite du programme. Mais avant toute chose...

... c'est quoi, ce projet ?

Au départ, PAG (pour abréger) n'est autre qu'un travail personnel que j'ai réalisé sur le côté par intérêt pour le développement web, et aussi à terme pour pouvoir m'en servir comme support pour écrire des articles (ce sont les gros pavés imbuvables que vous avez pu voir à l'accueil =D ), de nouveau par passion. Au fil du développement, j'ai ajouté de plus en plus de fonctionnalités, et comme j'étais assez content du résultat, j'ai choisi de tout mettre en ligne, d'abord pour proposer du contenu de mon cru (c'est pour ça que certains articles remontent à 2017), ensuite pour en faire profiter tout le monde, tant pour la partie forum que pour les fonctionnalités de création de contenu.

Et ça veut dire quoi, Project AG ?

Le AG est un acronyme pour Another G..., le G n'étant évidemment pas pour Gérard mais plutôt pour faire référence au fait que les noms d'une bonne partie des sites web consacrés aux jeux vidéo commençent par "G". Et comme je n'ai jamais trouvé de nom qui pète la classe, j'ai choisi ce nom un peu plus générique mais qui sous-entend aussi que le site peut devenir un peu ce qu'on veut à l'avenir, qu'il s'agisse d'un forum isolé ou d'une communauté de gens qui aiment bien écrire des articles (ou les deux). Par ailleurs, le nom de domaine de projectag.org est aussi un jeu de mots: à la base, je voulais juste créer un forum où les sujets seraient rassemblés par mots-clefs plutôt que dans des catégories fixes, et du coup projectag.org sonne comme un "project tag" et fait donc référence à cet aspect du site.

Que propose le site actuellement ?

Comme vous avez sans doute déjà pu le voir, le site s'articule pour l'instant autour du module d'articles et du forum. L'accueil du site, quant à lui, mets en évidence des articles en particulier (pour l'instant, il n'y a que les miens) et une poignée des derniers sujets actifs. La création d'articles est bien évidemment uniquement possible si vous êtes inscrit au site; à ce sujet, sachez que vous pouvez vous inscrire de deux façons:

  • soit vous êtes invités par un autre membre du site par e-mail,
  • soit vous vous inscrivez via le lien "M'inscrire" présent dans le formulaire de connexion.

Il faut savoir que dans le second cas, vous n'aurez pas accès tout de suite à toutes les fonctionnalités (notamment l'upload de fichiers), mais vous pourrez fournir un motif d'inscription pour expliquer les raisons de votre venue et je vous donnerai les droits nécessaires.

Upload


Du côté des articles (illustrés ci-contre), le module actuel vous permettra de

  • créer des articles d'une ou plusieurs pages (aussi appelés segments) avec un code de formatage relativement complet (un exemple d'article en plusieurs pages se trouve ici),
  • d'uploader des images ou vidéos (format .mp4 et .webm) pour les intégrer à l'article (jusqu'à 10 par segment, mais je peux augmenter cette limite),
  • d'avoir accès à des balises de formatage uniques pour manipuler la mise en page au-delà du formatage classique (c.-à-d. disponible aussi sur le forum), permettant par exemple de mettre en évidence des citations (comme ici),
  • d'ajouter des mots-clefs (dont les jeux concernés), de gérer les vignettes et bannières d'en-têtes (JPEG uniquement pour l'instant), de créer un sujet dès la publication de l'article, etc.

Upload


Le forum, quant à lui, se veut être un compromis entre les forums classiques à la phpBB et les offres plus modernes tel Discourse. Vous aurez donc d'un côté des fonctionnalités très classiques comme

  • un code de formatage qui permet de faire toutes les manipulations classiques (insertions d'images et de clips vidéos avec ou sans miniatures, mises en gras/italique/souligné/barré, listes à puces, spoilers, etc.),
  • une pagination classique mais paramétrable puisque vous pouvez choisir le nombre de messages par page (pour ceux qui sont inscrits, déroulez le menu et cliquez sur "Mon compte"),
  • la possibilité de voir aperçu de vos messages avant de les poster,
  • un design légèrement extensible (adapté pour être lisible en 800px de large jusque full HD),
  • l'upload de fichiers qui seront attachés à votre message. Pour l'heure, vous pouvez uploader des .jpeg, .gif, .png, .webm et .mp4. Vous avez aussi le choix entre insérer vous-même ces contenus dans votre message, ou bien laisser le code les afficher sous forme de galerie sous votre message.

De l'autre, vous aurez des fonctionnalités moins communes ou alors inspirées des offres plus modernes. Voici une petite liste:

  • comme déjà dit, les sujets sont classés par mots-clefs plutôt que par catégories fixes, en plus d'avoir chacun leur vignette (à générer à partir de n'importe quel fichier JPEG suffisamment grand). Vous pouvez filtrer les sujets à partir de ceux-ci, et choisir si la recherche est large (chaque sujet comportant au moins un mot-clef de la sélection est listé; exemple) ou stricte (les sujets doivent contenir tous les mots-clefs donnés). A noter que pour les titres de jeux, un système d'alias existe: si vous rentrez "MHW" dans le champ de texte, il vous suggérera automatiquement "Monster Hunter World" (pareillement, TLOU suggérera The Last of Us, BOTW suggérera le dernier Zelda, etc.) afin de faciliter la saisie.
  • à partir du menu du sujet (déroulable en survolant les trois barres à côté du titre), vous pourrez voir un top/flop des messages les plus ou les moins appréciés du sujet (ça vaut ce que ça vaut, mais voici un exemple). Dans le même ordre d'idée, il existe aussi une page récapitulant tous les uploads d'un sujet sous forme de galerie (dans laquelle on peut naviguer avec les flèches du clavier) et qui cachera ceux-ci si jamais l'auteur du message a choisi de signaler que c'était du NSFW ou du spoil (exemples ici et ).
  • vous pouvez choisir le type de pagination. En plus de la pagination classique (un clic sur une page = chargement d'une autre page), vous pourrez utiliser la pagination dynamique (seuls les messages sont chargés; vous pouvez revoir des pages déjà chargées sans rafraîchir) ou la navigation "flot" (plus de page et tous les messages se suivent chronologiquement; une navigation proche de Discourse), sachant en prime que vous pouvez passer de l'un à l'autre au clic via la barre de navigation qui est affichée en bas à gauche de l'écran lorsque vous consultez un sujet (voir ci-contre, à gauche), et qui permet aussi d'ouvrir le formulaire de réponse rapide (Ctrl + Espace) et de mettre en évidence les messages en fonction de leur score. A noter qu'une version allégée de cette barre (ci-contre, à droite) est disponible si vous choisissez le design medium pour les sujets dans vos préférences (dans "Mon compte").

Upload Upload

  • enfin, toujours via la barre de navigation, vous pourrez activer le rafraîchissement automatique d'un sujet pour recevoir automatiquement les nouvelles réponses postées depuis le chargement de la page. Vous pouvez aussi l'activer de façon permanente dans vos préférences personnelles.

Voilà pour l'essentiel ! Notez que je n'ai pas tout évoqué (comme par exemple les émoticônes) et que vous pourrez découvrir d'autres petites choses en vous baladant sur le site.

But wait, there's more !

Le site n'est pas en beta pour rien: pour toute personne connectée et inscrite, vous aurez accès à des menus supplémentaires pour accéder à des fonctionnalités qui ne sont pas encore publiquement accessibles (sauf si on envoie un lien). Toutes ces fonctionnalités sont là pour étoffer la base de données de jeux; il y a par exemple des évaluations de jeux (auxquelles on peut attacher des codes vidéoludiques, une idée de l'ami Nerdjaken pour plus tard chercher des jeux sur base d'un critère précis), un module de trivia (avec la page Le saviez-vous ? qui permet d'en consulter au hasard) et un module de listes. Tout utilisateur inscrit est libre d'en faire ce qu'il veut pour l'heure à titre de test. Il n'y a pas de ligne éditoriale ou quoi que ce soit; c'est accessible justement pour que les utilisateurs intéressés par cet aspect du projet puissent chipoter dessus en toute liberté.

Quelques remarques pour terminer cette présentation...

Certains auront sans doute remarqué qu'il n'y a pas de règlement particulier pour l'instant. C'est un peu normal, car comme je ne sais pas quel usage les futurs utilisateurs feront de ce site, j'ai un peu la flemme d'écrire un long règlement pompeux (et que personne n'ira lire, de surcroît) sur ce qui est permis ou non. Du coup, je m'en tiendrai pour l'instant à quelques règles de base (j'ai bien sûr les outils de modération pour gérer tout ça):

  • qu'importe votre style quand vous postez sur un forum (que ce soit du serious talk, du shitpost ou du troll pur et dur), restez respectueux envers les autres utilisateurs,
  • ne postez rien qui soit NSFW (Not Safe For Work; c.-à-d. tout ce qui pourrait être gore, pornographique, etc.) de sorte que ce soit visible aux yeux de tous: je supprimerai à vue. Si vous avez quelque chose de limite mais qui pourrait être en rapport avec les discussions, je ne toucherai à rien du moment que vous utilisez les outils proposés pour mettre le tout sous spoiler (ou en tant qu'image NSFW dans la galerie d'un sujet).
  • même si ça peut avoir valeur de test du forum à l'heure actuelle, ne faites pas du flood bête et méchant (avec le NSFW brut de décoffrage, c'est le seul truc que je supprimerai à vue).

Aussi, comme le site se trouve actuellement sur un hébergement relativement modeste (5 Go d'espace disque) car ça reste encore un petit site, je demanderai à ceux qui auraient des gros dossiers de .gif et de .webm de faire preuve d'auto-modération et de ne pas consommer tout l'espace disque dans la demi-heure suivant la première connexion =D

Ah et, en ce qui concerne les e-mails d'inscription, il est très probable que la plupart des clients mail habituels (c.-à-d. Outlook, Gmail, etc.) classent ceux-ci dans le spam et les courriers indésirables. Je dois bien entendu rectifier le tir à l'avenir après m'être renseigné sur les critères exacts qui causent ce problème.

Last but not least: la suite du développement

PAG peut bien entendu être encore amélioré. Courant 2019, je travaillerai probablement sur un système de notifications ainsi qu'un système de réponses entre messages afin que chacun puisse recevoir une notification si quelqu'un répond à un de vos messages, et peut-être aussi (mais ça reste à voir) un système de discussion privé à plusieurs participants (la messagerie privée actuelle ne fonctionne qu'entre deux utilisateurs), après quoi j'aurais tendance à considérer le site comme étant dans sa version 1.0 (c.-à-d. complète vis-à-vis de ce que je comptais proposer au départ). Mais dans l'immédiat, ma tâche suivante est de finir de rédiger une petite documentation du site et de mettre ce document et le code source du site sur GitHub. Estimant que le projet pourrait évoluer davantage avec d'autres programmeurs et que le code actuel n'a rien de sorcier, je pense que rendre PAG open source sera à terme bénéfique pour tout le monde.

Sur ces bonnes paroles, je pense avoir fait le tour de l'essentiel. N'hésitez pas à répondre à ce sujet pour faire part de vos premières remarques ou suggestions !

#12 - 02/12/2018 à 17:06  

0 

Bon, avec la moudération de GK qui part en roue libre, on pourrait essayer de recruter Emoticon

#13 - 12/12/2018 à 16:48  

0 

Swamp_Lord Swamp_Lord
Note : On pourrait peut être importer les smileys de base ? :??:

Un petit tour ici devrait faire l'affaire Emoticon

#14 - 13/12/2018 à 00:25  

+1 

Swamp_Lord Swamp_Lord
Tous ces chats me font penser à un pseudo bien connu Emoticon

On sait jamais que ça pourrait l'attirer Emoticon

#15 - 18/03/2019 à 10:19  

0 

Hollow Knight - Un petit creux qui a soif d'exploration

S'il y a un genre qui est revenu en force ces dernières années, c'est bien le metroidvania. Cantonné aux licences de référence et à quelques rares outsiders (comme Shadow Complex sur Xbox 360) pendant la décennie 2000, le jeu d'exploration en 2D à base de power-ups tel que codifié et popularisé par la série Metroid ainsi que les Castlevania post-Symphony of the Night connaît aujourd'hui un renouveau sous l'impulsion de la scène indépendante, régulièrement aidée par le financement participatif. Si bien qu'on trouve aujourd'hui la formule à toutes les sauces: avec du pixel art (tel Axiom Verge), avec une génération aléatoire des niveaux (comme le tout récent Dead Cells), ou encore avec une difficulté punitive (notamment Salt and Sanctuary). Faute d'avoir "la" mécanique de gameplay inédite qui le distinguerait des références du genre, Hollow Knight ne semble pas sortir du lot au premier coup d'oeil. Tout au plus, vous serez intrigués par son cadre original (une colonie d'insectes) et son visuel à base de personnages rondouillards dessinés à la main. Et pourtant, au moment d'écrire ces lignes, Hollow Knight jouit aussi bien d'une jolie réputation que d'un succès commercial respectable. Avec presque 3 millions de copies vendues et une suite dans les fourneaux, le jeu de Team Cherry fait désormais partie du paysage. Alors, tient-on là un nouveau metroidvania ayant eu un peu plus de chance que d'autres, ou plutôt une nouvelle...

Consulter l'article en entier

#16 - 22/04/2019 à 17:42  

0 

Sekiro: Shadows Die Twice - Ou les aventures d'un shinobi un peu gauche

Il faut se méfier de l'eau qui dort. Un adage populaire qui collerait à merveille à From Software: en l'espace d'une décennie, le studio japonais est passé du statut de studio de seconde zone à celui d'une source d'inspiration pour l'ensemble de l'industrie. Si des titres comme Enchanted Arms (2006), Armored Core: For Answer (2008) ou encore Ninja Blade (2009) n'ont guère soulevé les foules, les Soulsborne (un sobriquet utilisé pour désigner tout à la fois Demon's Souls, la saga Dark Souls et Bloodborne) sont souvent considérés comme des jeux culte. En particulier, Demon's Souls (2009 au Japon) et Dark Souls (2011) sont restés dans les mémoires notamment parce qu'ils ont proposé un gameplay exigeant à une époque où la plupart des grands pontes de l'industrie préféraient cibler des publics plus larges, tantôt en simplifiant le gameplay, tantôt en privilégiant le grand spectacle. Si bien que Dark Souls est devenu synonyme de difficulté, sinon de gameplay revêche, et que l'expression "... est le Dark Souls de son genre" s'est répandue jusqu'à devenir une plaisanterie. Mais bien avant les Soulsborne, From Software était aussi connu pour la saga d'infiltration Tenchu, laissée à l'abandon depuis 2009. En plaçant le joueur aux commandes d'un shinobi, Sekiro: Shadows Die Twice sonne donc comme un retour aux sources pour le studio japonais, bien qu'il tente un partenariat inédit dans la foulée: c'est en effet Activision qui édite le jeu...

Consulter l'article en entier

#17 - 17/08/2019 à 19:05  

0 

The Witness - Prise de tête en perspective

Si l'intérêt de la notation des jeux vidéo tend à être remis en cause (en 2015, Eurogamer abandonnait celle-ci) et que les moyennes de Metacritic pour les jeux vidéo ne sont pas toujours considérées comme pertinentes, l'agrégateur en ligne est occasionnellement un bon moyen pour observer d'authentiques clivages. En particulier lorsqu'il s'agit de comparer les notes attribuées par la presse spécialisée et celles proposées par les joueurs inscrits sur le site: alors que les moyennes de la presse tendent à rester élevées, la section User Score se montre souvent plus sévère, voire carrément dure. Dans l'histoire récente, on se souviendra notamment du flot de critiques assassines moissonnées par Mass Effect 3 du côté des joueurs au moment de sa sortie, en mars 2012 (voir cet article en anglais). Si le dernier épisode de la trilogie de Bioware a vu ses notes remonter depuis, beaucoup de fans de la saga se sont sentis floués par cette conclusion au moment de sa sortie et l'ont fait savoir. Mais au-delà des critiques expéditives qui sanctionnent tantôt les politiques des éditeurs, tantôt les errements des développeurs, on trouve parfois d'authentiques écarts dans l'appréciation entre critiques professionnels et joueurs. The Witness est l'un deux: dans un premier temps acclamé, le puzzle game à la première personne conçu par le développeur indépendant Jonathan Blow (déjà à l'origine de l'excellent Braid) n'a pas connu le même succès sur le...

Consulter l'article en entier

#18 - 31/10/2019 à 17:14  

0 

Monster Hunter Generations Ultimate - Retour vers le futur

Drôle de timing que la sortie en occident de Monster Hunter Generations Ultimate (ou MHGU, pour les intimes). Quand il fut annoncé en 2017 en tant que Monster Hunter XX HD Ver. pour la Switch, alors que la version originale (3DS) était déjà sortie depuis quelques mois, beaucoup d'observateurs y ont vu un signe que le simulateur de chasse cher à Capcom allait faire la transition vers la console mi-salon mi-portable de Nintendo pour les épisodes suivants. Sauf qu'à l'E3 de la même année, quelques semaines avant la sortie japonaise de MHGU, le monde découvrait Monster Hunter World pour de tout autres supports: PlayStation 4, Xbox One et PC. Non content d'opérer un bond technique de taille, World a aussi considérablement amélioré les interfaces de jeu et les aides ingame, en plus d'assouplir un peu plus les contrôles, quoiqu'il ait aussi un peu trop adouci la difficulté dans un premier temps (voir cette critique pour de plus amples détails). Les efforts de Capcom pour rendre sa licence plus moderne et accessible ont néanmoins largement payé, puisqu'on parle maintenant de 13 millions de copies distribuées dans le monde et que bien des chasseurs (y compris votre humble serviteur) sont en train d'essorer l'extension Iceborne au moment d'écrire ces lignes. Autant dire que l'arrivée fin août 2018 de la version Switch (et seulement la version Switch) de MHGU en occident tient presque de l'anachronisme, la faute à un habillage à l'ancienne et une technique...

Consulter l'article en entier

#19 - 31/10/2019 à 18:07  

0 

The Legend of Zelda: Link's Awakening - Link on Switch with Dungeons

De ses débuts sur la vénérable NES à sa ré-appropriation des codes du jeu en monde ouvert avec Breath of the Wild, The Legend of Zelda a réussi à traverser les époques sans jamais perdre son aura. Oh, bien sûr, tout joueur ayant fait un bout de chemin avec la série emblématique de Nintendo a ses préférences et forcément un épisode qu'il apprécie moins, mais il est rare de croiser un joueur n'ayant apprécié aucun épisode du tout. Ce succès, la saga le doit aussi bien à ses innovations techniques et ludiques (selon l'époque) qu'à sa variété en matière de direction artistique: en effet, The Legend of Zelda a changé de style visuel et/ou d'atmosphère à pratiquement chaque épisode. Et aujourd'hui, c'est un épisode tout particulier que Nintendo ré-édite sur Switch: Link's Awakening. Sorti en 1993 sur Game Boy et re-sorti en version couleurs (affublé d'un DX) sur Game Boy Color en 1998, cet épisode qui semblait alors presque oublié de Nintendo a pourtant marqué jeunes et moins jeunes à ses sorties, et continue de fasciner aujourd'hui. Car, à la manière d'un Majora's Mask, Link's Awakening propose un contexte scénaristique et un ton très éloignés des habitudes de la saga. Et si le premier se démarque par son atmosphère inhabituellement lugubre, le second se distingue par son ambiance loufoque ainsi qu'un scénario très particulier, évoqué par les uns comme une mise en abyme et comme un conte doux-amer par les autres. Déjà à...

Consulter l'article en entier

#20 - 16/11/2019 à 12:20  

0 

Ben en fait en multi les PVs sont scalés. Ça a d'ailleurs été amélioré dans Iceborne car dans la version vanilla les PVs sont d'office ajustés pour 4 joueurs (le maximum) alors que Iceborne les ajuste au nombre de joueurs.

Cela dit, ils ont bien mieux équilibré les choses dans Iceborne. Je n'ai pas encore vraiment fait de contre-la-montre dessus vu que j'arrive seulement maintenant à avoir mon équipement amélioré à fond (à cause du "système" de fin de jeu), mais désormais je vise 10 minutes au lieu de 5 sans les outils de survie, d'ailleurs voilà un petit échantillon (fait peu de temps après la fin du scénario):



Mais ce n'est pas tout à fait avec un matos de fin de jeu donc y a moyen de faire mieux :p

P.S.: faut vraiment que je rajoute plus de smilies même si Emoticon est déjà là.

Pages : 1 2 3