Avatar mini Se connecter

Historique des messages de JefGrailet

Pages : 1 2 3

#21 - 19/11/2019 à 10:33  

0 

Hep, la mise en page est sympa ! Cela dit, je pense que tu peux mieux tirer parti des outils de formatage pour les images. Ici, je pense que les images sont assez petites pour être insérées telles quelles (sans miniature) dans le corps de l'article, avec les dimensions ajustées pour l'écran si nécessaire (c'est une mise en page qu'on voit souvent dans des sites d'information qui ont une section JV, au pif la rubrique Pixels sur Le Monde). Pour modifier les dimensions (et le fait d'utiliser ou non la miniature), il suffit de changer l'option dans le premier menu déroulant de la boîte de dialogue:

Upload


Bien sûr ça ne fonctionne que pour les uploads du site, mais ici toutes les images sont des uploads donc ça ne pose aucun problème Emoticon

#22 - 23/11/2019 à 20:06  

0 

Ce n'est pas du tout le même registre que les jeux cités, mais Nioh sur PS4/PC a une approche assez intéressante de l'Histoire. De très loin, le scénario du jeu rejoint la vraie Histoire (d'ailleurs, le héros du jeu, William Adams, a vraiment existé et semble avoir joué un rôle important à l'époque des évènements du jeu) et évoque quelques évènements clés de la fin de l'ère Sengoku/début de l'ère Edo, mais le jeu s'amuse du manque de sources sur certains protagonistes et sur les légendes qui tournent autour pour broder une histoire qui flirte avec le fantastique et qui fait intervenir yokaïs et esprits protecteurs.

Entre autres, concernant le moine Tenkai,

Cliquez pour afficher


J'imagine quand même qu'un historien sérieux trouverait l'ensemble assez foireux, mais vu le parti-pris fantastique, ça ne m'a jamais gêné, et j'ai même appris un truc ou l'autre sur ce morceau de l'Histoire du Japon en allant lire Wikipédia pour vérifier ce qui était fidèle à l'Histoire (en dehors des côtés fantastiques, oeuf corse).

#23 - 25/11/2019 à 11:02  

0 

La quête finale du rang Expert ou celle du RM100 dans Iceborne ?

Si on parle du rang Expert, c'est normal. Les monstres tapent plus fort mais si tu les connais bien à la base ça ne change rien, et ils ont moins de PVs que dans les quêtes où on en chasse un à la fois du fait que c'est une quête marathon (plusieurs monstres).

C'est un peu con à dire mais il faut plutôt regarder du côté des alpha suprêmes (quêtes évènement uniquement) pour que les monstres en question offrent un challenge un cran au-dessus des équivalents normaux. Le Nergigante alpha suprême, en particulier, est très costaud (beaucoup de PVs + des nouveaux combos qu'il termine avec une attaque ultra rapide et presque aussi forte que son dive bomb). D'ailleurs, en parlant de ça:



Si on parle du rang Maître: c'est normal aussi Emoticon

La variante qu'on affronte a quelques attaques sales mais il ne s'en sert que sous certaines conditions. Autrement dit, si tu lui pètes rapidement ses piques permanentes, il n'est pas beaucoup plus dur que le monstre original... d'ailleurs, petite vidéo que je mets en spoil:

Message édité 2 fois; dernière édition le 25/11/2019 à 11:07:53 par JefGrailet (historique complète).

#24 - 25/11/2019 à 11:21  

0 

Ouep. Ils ont un peu merdé l'équilibre du jeu de base; ils se sont bien rattrapés avec les DLCs/quêtes évènements et puis maintenant Iceborne, mais le jeu de base tel qu'il est sorti en janvier 2018 est assez décevant de ce côté.

#25 - 15/01/2020 à 11:13  

0 

Pour les miniatures, la balise !mini[URL] ne fonctionne qu'avec les uploads du site Emoticon

Donc par exemple ceci fonctionne:

Miniature

#26 - 15/01/2020 à 11:20  

0 

Ah ok, faudra que je jette un oeil au cas où pour ce problème d'aperçu Emoticon Pourtant les miniatures ont bien été créées, donc ça ne devrait pas être un problème de format d'image.

#27 - 08/02/2020 à 21:51  

0 

Death Stranding - Marche nordique et économie d'échelles

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Death Stranding aura fait durer le suspense jusqu'au bout. Premier projet des créateurs de la saga Metal Gear Solid après être sortis du giron de Konami, Death Stranding s'est d'abord présenté au monde de la manière la plus cryptique possible, c.-à-d. au travers de bande-annonces cinématiques incompréhensibles. Celles-ci sont toutefois parvenues à largement attirer l'attention, tant pour le curriculum vitae des auteurs et leur contenu mystérieux que pour la finesse de leur réalisation et la présence d'un casting de haut vol pour un jeu vidéo. Difficile de passer inaperçu dans l'industrie, en tout cas, quand on peut se permettre de diriger des acteurs en vogue de la télévision et du cinéma tels Norman Reedus et Léa Seydoux. Plus intriguant encore, Guillermo Del Toro (réalisateur oscarisé de la Forme de l'eau, également connu pour les premiers films Hellboy et le Labyrinthe de Pan) donne aussi de sa personne dans le rôle d'un scientifique en costume, d'abord aperçu en train d'échapper à un Mads Mikkelsen aux commandes d'une troupe de soldats démoniaques (et en train de pleurer de la merde, pour citer un poète anonyme). Mais ce qui a peut-être le plus étonné les joueurs à l'arrivée, c'est que Death Stranding s'est avéré être un jeu de livraison en monde ouvert. Oui, vous avez bien lu: dans une Amérique dévastée par un phénomène surnaturel qui donne son nom au jeu (le death stranding, donc, ou...

Consulter l'article en entier

#28 - 08/02/2020 à 21:59  

0 

Et pour ceux qui veulent voir un extrait du jeu, voici une petite vidéo que j'ai prise à la fin du chapitre 3, lors de la dernière mission du dit chapitre (il y a un tout petit peu de divulgâchage, donc). Comme vous pourrez le voir, la route reconstruite entre le point de départ et l'arrivée a beaucoup simplifié la tâche...

#29 - 26/01 à 15:59  

0 

The Last of Us Part II - Grandes ambitions confinées

À moins d'avoir arrêté les jeux vidéo au début des années 2010, tout joueur ayant connu la septième génération de consoles a au strict minimum entendu parler de The Last of Us. Si Naughty Dog avait déjà fait date avec la saga Uncharted (et tout particulièrement son deuxième opus, Among Thieves), sa dernière production pour la PlayStation 3 a ébloui critiques et joueurs à sa sortie en juin 2013 et raflé des centaines de récompenses à la fin de la même année, allant jusqu'à éclipser le grand favori Grand Theft Auto V. Le magazine Empire ira jusqu'à comparer The Last of Us avec le film Citizen Kane en termes d'impact sur son propre domaine, tandis que les lecteurs de Gamekult lui décerneront le titre de jeu de la génération. Ce plébiscite, The Last of Us le devait entre autres à sa narration alors sans véritable précédent, son voice acting et sa réalisation exceptionnels pour leur temps, son rythme de jeu maîtrisé ou encore sa fin percutante. Forcément, quand on doit développer une suite à un tel jeu, la pression est énorme. Bien que son développement ait été amorcé dès 2014, The Last of Us Part II ne sera confirmé que fin 2016, et il faudra patienter jusqu'en juin 2020 après plusieurs reports (la première date annoncée étant le 21 février 2020) pour découvrir cette suite, 7 ans après le premier épisode.

Mais 7 ans, c'est l'équivalent d'une génération de jeux vidéo entière. Alors que les jeux de tir à la troisième...

Consulter l'article en entier

Pages : 1 2 3